Edouard Lartet, le père de la paléontologie

Fiches     8Histoire - Personnages de l’histoire de la Gascogne

Edouard Lartet naît à Castelnau-Barbarens le 15 avril 1801. Ses parents sont propriétaires terriens à Seissan. Brillant élève, il s’intéresse aux sciences naturelles et suit des cours à Paris au Collège de France. Il étudie les travaux de Cuvier (paléontologue). De retour dans le Gers, il dirige le domaine familial et exerce quelques années en tant qu’avocat.

Très rapidement, grâce à ses rentes, sa passion pour la paléontologie et la géologie remplace ses activités d’avocat.

En 1833, en paiement de conseils juridiques, un paysan lui donne une dent de mastodonte provenant du «Camp de los òsses» (le champ des os/ une autre hypothèse évoque «lo camp de las hòssas» champ des fosses). Lartet découvre le gisement de Sansan.

Il identifiera plus de 90 genres et espèces fossiles de mammifères et de reptiles. Les premières publications présentant ses fouilles paraissent en 1834 et ont immédiatement un grand retentissement.

En 1836, il découvre la mâchoire du premier grand singe fossile, le Pliopithèque. Pour Isidore Geoffroy Saint-Hilaire, c’est la confirmation de la théorie de l’évolution (Darwin publiera sa théorie de l’évolution en 1859). Edouard Lartet participe à la validation de ces thèses, il est précurseur de la théorie de Darwin.

«La découverte de la mâchoire fossile de singe de M. Lartet me paraît appeler à commencer une ère nouvelle du savoir humanitaire

En 1856, il publie un article sur le Dryopithecus fontani, un primate également, découvert près de Saint-Gaudens.

En 1857, il décrit le genre Pelagornis (oiseau à dents) du Gélasien à partir d’un humérus trouvé dans le Gers.

En 1864, aux côtés de l’anglais Henry Christy, il fouille certains sites majeurs du Périgord dont Le Moustier, Laugerie-Basse et la Madeleine.  Sa renommée est au plus haut.

Il participe à la validation d’hypothèses lors de la découverte du site de la roche de Solutré.

Edouard Lartet participe activement à la découverte du paléolithique supérieur.

En 1860, il entreprend des fouilles archéologiques à Massat et à Aurignac et contribue à prouver la contemporanéité de l’Homme avec des espèces animales disparues.

En 1861, il propose une chronologie du Quaternaire fondée sur les espèces successives de grands mammifères dominants (âge de l’ours des cavernes, de l’éléphant, du rhinocéros laineux ou mammouth, du renne et de l’auroch).

En 1867, il préside le Congrès international d’archéologie et d’anthropologie préhistorique.

En 1869, il est nommé professeur de paléontologie au Muséum national d’Histoire naturelle.

Il meurt le 29 janvier 1871.

Son fils Louis effectue lui aussi des recherches et découvrira le célèbre Homme de Cro-Magnon aux Eyzies-du-Tayac.

Frise chronologique


Frise

Questions

  1. Où naît Edouard Lartet ?
  2. Quelle période de la préhistoire découvre-t-il dans le Gers ?
  3. Quels sont les animaux qui lui permettent d’identifier cette période ?
  4. A quelles grandes découvertes participe-t-il encore ?
  5. Classe de la plus ancienne à la plus récente ces différentes périodes : magdalénien-miocène-aurignacien.

Activités

Télécharger les réponses

Approfondir en s'amusant


Le labyrinthe
Le pendu
Partager sur les réseaux sociaux :

Collège de Samatan Département du Gers ACPPG Comhairle nan Eilean Siar Sgoil an Taobh Siar Comunn na Gàidhlig Gaelscoil Mhíchíl Cíosóg


Erasmus+ Ce projet a été financé avec le soutien de la commission européenne.